Le 10 Novembre 2013.

Et voilà maintenant Standard & Poor’s qui juge que la France n’a plus aucune marge de manœuvre… Il n’y a là non plus rien de nouveau. C’est vrai que la fiscalité est lourde et inefficace et la dépense publique excessive en France. Le vrai sujet, c’est que dans un pays comme le Danemark, où la dépense publique est supérieure à celle de la France, elle est bien plus efficace et ne détruit pas forcément la compétitivité de l’économie. La grande erreur de Hollande a été d’augmenter la fiscalité comme il l’a fait. Il a d’abord promis de s’attaquer aux riches mais il s’est vite rendu compte que cela rapportait bien plus de viser plus large. Il y a eu un glissement et il est clair que l’on a atteint une limite. Trop d’impôt tue l’impôt, c’est une vérité simple... PS- ...mais fausse ! Il ne faut pas faire d’amalgame, ne pas mélanger dans les prélèvements obligatoires les cotisations sociales et les impôts. L’impôt sur le revenu n’entre pas dans les prix et n’obère pas la compétitivité comme les cotisations. L’exemple du Danemark prouve qu’il y a impôt et impôt. L’impôt sur le revenu à la place des cotisations – sociales ou patronales, peu importe – rend le pays plus riche, et les riches en profitent aussi, le mieux étant la TVA qui s’applique aussi aux produits importés, ce que ne fait pas l’IRPP !