Forum Economie de Boursier.com du 30 10 13

Par theodorum Une bonne idée mal embouchée !

L'intelligence consiste à tenir compte de tous les facteurs ... et à les hiérarchiser ! Les demie-mesures surtout, même les mesures entières, mais à contre-temps sont contre-productives ! Thérèse d' Avila disait : " Dieu me préserve des nones sottes!" C'est comme la baisse des charges sur les bas salaires sensée nous permettre de lutter contre la concurrence des pays pauvres, alors que les salaires, sans charges en plus, sont 20 ou 30 fois plus faibles ! Peine perdue, argent gaspillé ! Et si on parle de taxer ces productions on s'écrie au Protectionnisme ! sans voir qu'ainsi nous pratiquons un protectionnisme des riches dé-localisateurs - pas tous, c'est souvent cela ou mourir - et que nous coulons l'emploi chez nous en augmentant d'autant plus les charges que le nombre d'emplois diminue à cause de ces concurrences bien condamnées par notre seul Prix Nobel d' Economie, Maurice Allais !

Internet 1er Novembre 2013 Analyse confirmée ! Le Trésor américain reproche à l' Allemagne de plomber l' économie européenne ! Sa pratique de bas salaires nuit en effet à ses partenaires dont la France, qui doit donc ajourner l' éco-taxe du fait de l'exaspération bretonne touchée dans l'industrie agro-alimentaire, et dans la production laitière également , alors même qu'elle n'en a pas besoin pour équilibrer sa balance commerciale et aussi de ne pas relancer sa demande intérieure, ce que la pratique de bas salaires ne favorise pas en effet. Nos gouvernants ne s'en sont pas aperçus !

 2 ème confirmation : Boursier.com le 13 Novembre 2013 :

Bruxelles lance un bilan approfondi sur l'excédent commercial allemand Comme attendu, la Commission européenne a annoncé mercredi le lancement d'un bilan approfondi en Allemagne, afin de mieux analyser le déséquilibre sur l'excédent de la balance des paiements courants. Il devrait atteindre 7% du PIB cette année, alors que la "limite" fixée par Bruxelles se situe à 6%. La tendance devrait se poursuivre jusqu'en 2015. L'excédent allemand est ainsi l'un des plus élevés du monde, en termes absolus. L'excédent commercial, positif nationalement, peut-être néfaste  collectivement !