Logement locatif: le projet Duflot critiqué dans une étude commandée par Matignon

Aujourd'hui à 13h53 / message No.8 Par theodorum - le 24 Octobre 2013.

Evidemment !

1) Baisse du nombre de propriétaires de 47 % à 37 % entre 1988 et 2013. Raisons : divorces et augmentation de la précarité surtout chez les jeunes, tendance participant à la hausse des loyers en fonction de la loi de l'offre et de la demande par augmentation de la demande de logements locatifs. 2) 350.000 nouveaux ménages par an et 300.000 logements construits. 3)Les prêts à taux zéro pour tous- effet d'aubaine- facilitent l'accession à la propriété et provoquent une augmentation de la demande et surtout une augmentation du prix du foncier. Le prêt à taux zéro devrait être réservé aux plus pauvres ou plutôt aux moins riches. 4) Solution : doubler le nombre de HLM,cela: A) diminuerait la demande de construction, donc son coût ( incidence du foncier suite à une demande excessive) dans le secteur privé. et diminuerait la demande de location dans le parc privé, y faisant baisser les prix. C) économiserait donc les deniers de l' ETAT. 5) Faciliter la revente de logements avant la fin du remboursement des prêts évitant de revendre à perte dans l'urgence en cas d' accident dans le parcours familial. Conclusion: on n'écoute pas les experts indépendants , seulement ceux qu'on a choisi et qui vous flattent. Résultat: des usines à gaz, une augmentation des coûts et des dépenses de l'ETAT et des résultats nuls !